Découvrez les partenaires !
 
 
 
                        
 
 
 
                          
                                      
 
 
 
 
 
 
 
 
                                                     
 
 
 
                                                                         
 
 
 
 
 
 
Vous souhaitez exposer ? 
 
Merci de contacter AOS par e-mail : cmf2021@aoscongres.com
 
Madame, Monsieur,
 
Vous avez déjà été partenaire de la Société Française de Stomatologie, de Chirurgie Maxillo-Faciale et de Chirurgie Orale ou vous allez le devenir, et je vous en remercie.
 
Le congrès annuel de notre société savante, l’une des plus anciennes en France, regroupe tous les ans entre 600 et 750 praticiens de nos disciplines et de disciplines voisines, incluant infirmières, kinésithérapeutes, psychologues, psychiatres et assistantes qui travaillent au sein de nos équipes. Plus de 300 jeunes chirurgiens (internes, chefs de clinique, jeunes praticiens hospitaliers…) sont traditionnellement présents à ce congrès et plus de 30 pays étaient représentés lors de l’édition 2019, ce qui témoigne de la vitalité et de l’attractivité de cette société et de nos spécialités.
 
En 2021, c’est à moi que reviendra l’honneur d’organiser notre congrès national dans ma ville universitaire de Besançon, l’une des capitales françaises de l’ingénierie pour la santé et du dispositif médical. En témoigne la tenue, tous les 2 ans, du salon international Micronora, dédié aux microtechniques, notamment dans le domaine médical, que certains d’entre vous connaissent probablement (25 000 m², 900 exposants, 15 000 visiteurs). Besançon sait donc faire de grands et beaux congrès.    
 
Fort de ces savoir-faire régionaux, j’ai souhaité orienter le thème principal de ce congrès autour des collaborations indispensables qui nous unissent, nous les utilisateurs et vous les fabricants. Il s’agit là d’un thème fédérateur qui devrait permettre d’enrichir nos relations. L’ensemble des champs de nos spécialités sera balayé sous cet angle innovant : quelle(s) collaboration(s) possible(s) pour quel type de pathologie, allant des techniques de reconstruction maxillo-faciales et dentaires à la chirurgie esthétique de la face en passant par la traumatologie, les glandes salivaires, la cancérologie et d’autres domaines encore. Autre pratique innovante, des sessions et des tables-rondes seront organisées avec les industriels qui le souhaitent pour leur permettre de parler de leurs innovations, de leurs projets pour le futur et d’exprimer leurs attentes vis à vis des équipes soignantes.
 
Nous souhaitons également ouvrir largement ce congrès à nos collègues et confrères odontologistes tant il est vrai que les frontières qui pouvaient exister entre le monde dentaire et le monde médical deviennent de plus en plus floues et perméables. Des orateurs prestigieux viendront ainsi nous parler de domaines communs que sont l’implantologie et la chirurgie pré-implantaire, l’imagerie du futur, l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, la chirurgie mini-invasive, la robotique et la personnalisation de plus en plus poussée de nos techniques chirurgicales. Une attention toute particulière sera portée à la règlementation qui encadre la fabrication et l’utilisation des dispositifs médicaux dans la mesure où les progrès et la démocratisation des technologies de fabrication additive sont tels que leur utilisation demande à être clairement définie.        
Enfin, les praticiens libéraux ne seront pas oubliés et des conférences centrées sur des sujets répondant à leurs préoccupations quotidiennes leur seront dédiées : vie professionnelle, responsabilité médicale, re-certification médicale, entre-autres.    
 
Fidèles à une tradition maintenant bien établie dans nos congrès, des ateliers et des séminaires seront organisés le premier jour avec le concours des industriels. Le but de ces ateliers est d’apprendre un geste, d’approfondir une technique, de se familiariser avec un dispositif médical innovant. Tout est encore ouvert à ce stade et les industriels intéressés par ce type de formation peuvent se manifester pour envisager une collaboration.
 
Les matinées débuteront toutes avec des masterclass animées par des experts de domaines choisis : impression 3D, chirurgie de l’orbite, imagerie 3D peropératoire, techniques d’augmentation osseuse mais aussi protection intellectuelle, règlementation européenne sur les dispositifs médicaux, installation libérale… Bref, des domaines très variés, dont la liste n’est pas close à ce jour et qui devraient intéresser le plus grand nombre.      
Soucieux de l’intérêt de nos partenaires industriels et de nos fournisseurs, un hall d’exposition de 2 000 m² sera mis à leur disposition, à proximité immédiate des salles de conférence. Nous attacherons la plus grande importance au flux de congressistes au travers de l’exposition industrielle. L’ensemble des pauses café et des repas sera ainsi organisé au sein de l’exposition et nous veillerons au respect ponctuel des temps de pauses. Nous vous proposerons également une « soirée exposants » sur les lieux mêmes du congrès, vous permettant d’y inviter vos clients et vos futurs clients autour d’un verre pour un moment de convivialité et de discussion au calme, après le rush des sessions scientifiques.  
 
N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits, de vos questions, de vos suggestions. Toute l’équipe d’organisation et moi-même sommes à votre entière disposition pour tenter d’y répondre.
 
Après Dijon en 2019, Ajaccio au printemps 2020 puis le congrès européen de notre spécialité à Paris en septembre 2020 lors duquel je conduirai la délégation française, La Franche-Comté, région d’hospitalité et de gastronomie de terroir, saura vous accueillir en 2021.
 
Je vous dis à très bientôt à Besançon !
 
 
Professeur Christophe MEYER
Président 2021 de la Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale
 
 
 
 
MedTech Europe - Code of Ethical Business Practice
 
 
 
Un code de bonnes pratiques commerciales pour une meilleure transparence des relations entre professionnels de santé et industriels.
 
AOS : signataire de la charte MedTech Europe.
 
Notre agence AOS, en tant que PCO (Organisateur Professionnel de Congrès), adhère au Code d'Ethique Professionnelle MedTech Europe qui régit tous les aspects des relations de l'industrie avec les professionnels de santé (HCPs) et avec les organisations de soins de santé (HCOs), notamment dans le cadre des congrès et événements organisés par la profession.
 
Nous sommes à votre disposition pour toutes les démarches nécessaires qui s’imposent : 
- prise en charge de professionnels de santé via l’attribution de bourses à la SFSCMFCO ;
- accréditation CVS du Congrès.
 
 
EthicalMedTech - CVS - Assessment decision :
EN ATTENTE DE DÉCISION
 
Le 56ème Congrès de la SFSCMFCO obtiendra prochainement l’approbation du CVS (Conference Vetting System) dans le cadre du Code MedTech Europe.
 
 
Ce code est entré en vigueur le 1er janvier 2017. Il s’agit d’une démarche volontaire dont le but est d’améliorer la prise en compte et le respect des codes de l’éthique professionnelle lors des congrès médicaux notamment, selon des standards harmonisés entre pays européens, et pour faciliter le soutien de l’industrie à la formation médicale indépendante.
MedTech Europe a adopté une autorégulation européenne proactive et rigoureuse, au-delà des législations nationales, afin d’assurer la protection de la réputation des entreprises du secteur des technologies médicales. 
À cet égard, le Code MedTech Europe couvre tous types d'interactions, tels que les conventions de recherche et de conseil, les échantillons, les cadeaux, ainsi que le soutien financier des Professionnels de Santé pour assister à des évènements scientifiques organisés par des tiers. 
MedTech Europe s'engage en effet à continuer à soutenir la Formation Médicale Continue des Professionnels de Santé à travers des subventions à caractère éducatif. 
Le nouveau Code a été conçu pour s'assurer que les entreprises des technologies médicales et leurs représentants respectent les normes éthiques les plus élevées et que leur collaboration avec les Professionnels de Santé soit pérenne dans l’avenir. Cela favorisera la réputation de l’industrie et la confiance du public, ces relations entre les entreprises et les professionnels de santé étant essentielles pour l’innovation au bénéfice des patients. 
La principale mise à jour introduite par ce code est l’interdiction des soutiens directs de l’industrie aux professionnels de santé, qu’ils soient orateurs ou participants (prise en charge de l’inscription à un congrès, des voyages, hébergements, etc …), par les sociétés membres, à partir du 1er janvier 2018. Depuis cette date, la formation médicale doit être financée de manière indirecte par des bourses d’études (Educational Grants) attribuées à des organisations de santé qui décident ensuite de son utilisation auprès des professionnels de santé.    
 
 
 
 
 
 
 
 
 
>